Test du jeu vidéo : Batman Arkham Origins

Batman Arkham Origins

Si ce jeu vidéo est le troisième titre d’une série à succès engendrée par le studio Rocksteady, il n’en est pas moins le seul Batman à devoir se passer de ses créateurs. Mais que vaut ce Batman Arkham Origins ? Décryptage d’un jeu vidéo qui divise les fans de la franchise. 

Les origines de Batman, ou presque.

Batman Arkham Origins est sortit en Octobre 2013 sur PS3, Xbox 360, Wii U et PC. C’est alors un titre attendu car Batman est devenu une nouvelle franchise de jeux vidéo depuis le succès du premier opus : Batman Arkham Asylum. Avec la sortie du second volet, Batman Arkham City, la qualité du jeu, et surtout de son gameplay, se confirme. La saga n’attire pas seulement les amoureux de Batman, mais de nouveaux adeptes qui ne connaissaient pas grand chose à l’univers de ce super-héros de comics.

Batman Arkham Origins - PS3
Batman Origins n’a pas connu de sorties PS4 ou Xbox One, mais est disponibles sur PS3, Xbox 360 et PC.

Le titre laisse songeur, et beaucoup penseront à un reboot de la saga tel que l’a connu « Tomb Raider » un an auparavant. Si l’idée n’enchante pas certains fans, elle en ravira d’autres. Certains imaginent déjà jouer un Batman jeune et débutant, pour qui l’assassinat de ses parents est devenu un catalyseur pour devenir le héros que Gotham attendait.

Que neni ! L’histoire ne reprendra en fait que 6 mois avant celle de Arkham Asylum. Batman Origins (pour faire court) présente même un Bruce Wayne déjà bien équipé.

Où est passé le héros débutant au premier costume plus destiné à protéger son identité qu’à lui éviter les coups ?

Le jeu montre un Batman recherché par les vilains et la police. 8 assassins rêvent d’empocher les 50 millions promis pour sa capture. Le jeu est plus accès sur l’action, à tel point qu’il y en a parfois un peu trop. En définitive, on ne joue pas à Batman Origins, mais à Batman Wanted… 😼

Des bugs à gogo mais un scénario qui se tient

Dès les premières heures de jeu, on constate le nombre de bugs affligeant. A plusieurs reprises, on observe des sbires plus coriaces qu’auparavant, mais qui courent parfois sur place. Il y a aussi des problèmes de collision tout du long, et on remarque que certaines « contre » en combat rapproché ne se déclenchent pas. Si on peut améliorer Batman, on se demande si  certaines améliorations ne sont pas sans effet… Il y a même des bugs qu’on avait pourtant jamais vu dans la collection Arkham. 😒

Batman Arkham Origins : Joker
Dans Batman Arkham Origins, notre héros fait la rencontre du Joker.

Malgré tout cela, si on continu à jouer, on découvre un scénario qui devient de plus en plus prenant. Force est de constater que Warner Games Montréal y a mis du soin. On découvre avec plaisir un Batman plus émotif et plus attachant. Le comportement du Joker est plus fidèle à celui de la B.D, et celui de Batman face de son pire ennemi l’est aussi. Le scénario et la musique du jeu font remonter sa note, mais ne font pas oublier tout le reste.

Quelques nouveautés… détournées

La grande déception vient surtout des nouveautés. Les énigmes de Nigma sont quasiment les mêmes. Les nouveaux gadgets sont des recyclés de Arkham City et Asylum pour la majorité. Même les décors sont en grande partie repris des jeux et DLC précédents. Si la carte à explorer est maintenant deux fois plus grande, elle n’offre pas beaucoup de nouveautés. L’ambiance de Noël est bien présente et sympathique mais ça manque de vie.

Pour voyager rapidement, Bruce a tout de même son Batwing, un engin volant qu’on ne peut pas piloter (dommage..), mais qui s’avère tout de même utile pour éviter de traverser le pond de Gotham.

Au delà de ça, on découvre de nouveaux méchants mais certains sont décevants, comme l’électrocuteur qui fait une belle entrée mais se fera battre d’un simple coup de pied. 🙄

Batman Arkham Origins : Les enquêtes
L’amélioration des enquêtes est la nouveautés la plus appréciable du jeu.

Les enquêtes ont été améliorées mais sont finalement peu nombreuses, et parfois mal exploitées. Côté missions annexes, on découvre celles d’Anarky mais elles ne sont pas assez travaillées et se résument en partie à photographier son sigle dans les rues de Gotham.

Le plus gros des nouveautés est probablement le mode multi-joueur, mais ce dernier est peu attirant. Sinon, certains apprécieront les défis et la possibilité de changer de costume quand d’autres regretterons la possibilité d’explorer le manoir Wayne.

Dans l’ensemble, les nouveautés sont assez décevantes et le jeu donne l’impression de jouer à une grande DLC. Autant dire qu’il ne valait pas ses 70 euros d’achat à sa sortie, mais qu’il est aujourd’hui un bon jeu à s’offrir pour passer le temps. 😊

Batman Arkham Origins sans Rocksteady

De nombreux fans s’accordent à dire aujourd’hui que Warner a fait une belle erreur en retirant Rocksteady pour le développement de Batman Arkham Origins. Je les rejoins sur ce point car Warner Games Montréal a plus fait un jeu promotionnel qu’un jeu pour les fans déjà séduits.

Fort heureusement, le gameplay est toujours aussi jouissif et les concepteurs n’ont pas pris trop de risques. Ce jeu n’était pas à leur niveau et je pense qu’ils n’étaient pas vraiment capable d’en tirer une suite digne de Rocksteady.

A sa sortie, le jeu bénéficiera tout de même d’une jolie édition collector qui manquait dans les précédents opus. Un coffret qui comprend surtout une figurine de 30 cm représentant Batman et le Joker.

Batman Arkham Origins Collector
Le Coffret Collector de Batman Arkham Origins

Ceci dit, Warner a bien retenu la leçon. C’est pourquoi le studio fondateur, Rocksteady, a repris les rênes pour Batman Arkham Night, mais le malaise se fait sentir sur ce dernier volet… 😔

La critique divise les fans

Ceux qui ont découvert la collection Batman Arkham avec Origins ont logiquement préféré celui-ci aux autres. La majorité des fans s’accordent à dire que c’est un bon jeu, mais que le meilleur reste Arkham City.

Pour ma part, je rejoins l’avis des joueurs du premier opus. Même si j’ai passé un bon moment à jouer à Batman Origins, je n’en suis pas moins déçue par les nombreux bugs rencontrés et le peu de nouveautés.

Ceci dit, si vous trouvez ce jeu à 10-20 euros en magasin, faites-vous plaisir car Batman Origins vaut au moins ce prix là, je vous rassures. 😏

Articles associés

2 réactions à “Test du jeu vidéo : Batman Arkham Origins

Laisser un commentaire

  1. […] Assassin’s Creed. Je m’attendais aussi à des combats plus proches de la franchise Batman de Rockstar. 😕 Côté scénario aussi, je m’attendais à bien mieux. 🙄 Alors oui, Ubisoft a […]

  2. […] Connor, vous pourrez re-découvrir une fonctionnalité d’enquête bien connue des joueurs de Batman Arkham. Mais chaque personnage vous imposera des décisions à plusieurs reprises, et certains de vos […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison rapide !
Sous 48h en colis suivi
(délai vers La France)

Paiement 100% sécurisé

Garantie incluse
6 mois à 2 ans
(selon l'état)

Satisfait(e) ou Remboursé(e)
pendant 14 jours
(sous conditions de retours)