Journey : un jeu vidéo relaxant et poétique

Journey (jeu vidéo)

Loin d’être comparable aux grands noms du jeu vidéo, « Journey » est le nom d’un jeu surprenant qui se veut beau et dépaysant. Un jeu qui vous invite au voyage à travers un périple. Il était offert en téléchargement sur le PlayStation Store pendant le confinement, Jouétopia en a profiter pour y jouer et le tester.

Le temps de la découverte

En France, le confinement lié à l’arrivée du maudit CoronaVirus aura duré 2 mois, et le temps est long quand il s’agit de le combler autrement qu’à nos habitudes. Pour aider les joueurs à patienter, Sony a offert sur sa plateforme PlayStation Network, des jeux vidéos : la collection Uncharted et un petit jeu vidéo indépendant : Journey.

Alors certes, ce jeu n’est pas de première jeunesse. Il est sorti en Mars 2012, et depuis 8 ans le monde du jeu vidéo a bien changé. Si sa gratuité faisait malgré tout plaisir à voir, ce jeu vidéo restait intriguant. Pendant le téléchargement, une question me vient à l’esprit : l’aurais-je installé si on ne me l’avais pas offert ? 🤔

En effet, pour être honnête, ce genre de jeu ne m’a jamais vraiment intéressé, sans doute par peur de trouver cela ennuyant ou sans intérêt. Cependant, l’inconnu attise la curiosité et il est difficile de lui résister…

Journey - Personnages du jeu
Les personnages du jeu Journey sont peu nombreux, il n’y a que l’apprenti et son maître

Journey, un petit jeu vidéo surprenant

« Journey » est un jeu vidéo ouvert à tous (dés 7 ans) mais s’adresse à tous ceux qui sauront l’apprécier. Il existe en édition collector, en vente à 24,99 € sur le PSN (gratuit pour les abonnés à PlayStation Plus). C’est un jeu vidéo modeste, disponible sur PS3 et PS4. Depuis 2019, on le trouve aussi sur PC (Windows) et même sur iOS. Des ressorties tardives, un prix qui se maintient, ça ne voulait dire qu’une chose : ce jeu, aussi modeste soit-il, vaut surement la peine qu’on s’attarde à y jouer. 😊

Le jeu « Journey », qui signifie « Voyage », porte bien son nom et vous invite plus précisément à un périple dans un monde magique et merveilleux. On joue un curieux personnage masqué, et il est difficile de vraiment savoir si c’est un homme ou une femme en dessous de l’habit rouge. C’est un voyageur mystérieux, et il devient rapidement clair qu’il souhaite se rendre au sommet d’une montagne. On parcourt alors des univers de sable puis de neige, évitant le danger, s’émerveillant d’un peu de magie et faisant même la rencontre d’autres joueurs.

Journey - Périple vertical
Un passage du jeu Journey est un périple à la verticale

Il ne pèse que 3,03 Go, bien loin des concurrents, ces blockbusters qui tournent souvent autour des 50 Go. C’est un jeu vidéo sans prétention, indépendant. Un jeu d’action-aventure qui a fait le pari de jouer une carte que les autres éditeurs de jeux vidéo évitent de mettre sur la table. En effet, Journey a tout miser sur le simple fait que les joueurs aimeront s’évader dans un univers à la fois beau, intriguant et poétique.

Un jeu différent pour un dépaysement total

« Journey » est un jeu vidéo qui surprend. On erre sans trop savoir où se rendre. En passant à côté de monuments en ruines, on a cette impression de découvrir les vestiges d’une civilisation oubliée sans trop savoir laquelle. Le jeu nous plonge dans une solitude apaisante, où on se laisse gentiment bercé par la musique qui accompagne les pas et l’aventure du personnage.

Journey dans la neige
Pour atteindre le haut de la montagne, il faudra affronter le vent et des créatures aux allures robotiques.

On se plait rapidement à surfer sur les dunes, à voler avec élégance, et même à « chanter » pour réveiller des êtres faits de rubans magiques. Le jeu « Journey » joue sur les émotions du joueur. Il émerveille, adapte ses couleurs pour gérer l’ambiance. On en oubli le fait qu’il n’y a rien à voir et si peu à entendre, car il n’y a aucun dialogue dans les cinématiques. Le jeu se limite même à deux boutons pour y jouer. Il n’a vraiment rien de compliqué, et pourtant, il a cette incroyable faculté de vous transporter dans un autre monde.

Alors certes, on arrive rapidement en haut de cette montagne. Un après-midi suffit pour mettre fin au périple. Malgré tout, Journey donne envie d’y revenir pour un nouveau périple. Il n’y aura rien de plus à voir que des paysages vastes et presque vides couverts de sable ou de neige. On y retournera parce que ça fait du bien d’y jouer, tout simplement.

Vous avez déjà joué à « Journey » ? Dites-nous ce que vous en pensez ! 😉

Articles associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison rapide !
Sous 48h en colis suivi
(délai vers La France)

Paiement 100% sécurisé

Garantie incluse
6 mois à 2 ans
(selon l'état)

Satisfait(e) ou Remboursé(e)
pendant 14 jours
(sous conditions de retours)